Modifier
17
Jul
July 17, 2020, 1:04 pm

J'ai inscrit le centre au Festival des libertés numériques.

Mais cette fois ci, je n'ai fait venir personne, c'est moi qui animera la soirée

http://www.centredesabeilles.fr/festival-des-libertes-numeriques/. Cela s'est passé dans le cadre d'un apéro discussions, comme on le fait au centre. Cela a commencé à 19h, mais 10 minutes avant, il n'y avait que 2 personnes. C'était très angoissant !... À 19h30, ils étaient 15 et à 20h00 ils étaient 16... Ouf ! merci les copain, copines d'être passé(e). Sur les 16 il n'y en avait que 3 ou 4 que je ne connaissais pas. Finalement, pour une première expérience, je préfère 🙂 Après l'apéro, à 19h30 j'ai pris le micro et j'ai lu ma feuille. Salim, le directeur du centre passait les vidéos

Bonjour, et pour ceux qui ne me connaissent pas , je suis Brigitte, bénévole au centre des abeilles . je ne suis pas informaticienne Je suis juste curieuse et utilisatrice de logiciels libres, sans connaissances techniques particulières mais avec des compétences acquises au long de mes recherches et discussions sur Internet.. Aujourd’hui je n’ai pas fait venir de conférencier, car ce soir, chacun de vous avec ses expériences à partager, est un maillon de cette soirée qui, je l’espère vous sera agréable. Cette soirée se fait dans le cadre du Festival des Libertés du numérique. Ce festival a son nid à Rennes et a pour vocation d’offrir à chaque individu les moyens de s’informer, de partager et de se former aux problématiques liées à la protection de la vie privée et à la préservation de nos libertés numériques. Pour cette année ce sont cent lieux qui sont proposés, dont pour la première fois, Quimper, avec les portes logique de la Baleine le 4 février, et le centre des abeilles aujourd’hui . C’est donc dans ce cadre que j’aimerai que chacun puisse s’exprimer sur le partage au sein d’internet. Pour ma part, Je n’ai découvert Internet qu’en 2009 et je ne savais pas qu’il existait autre chose que Windows, facebook et google. Depuis ma découverte d’Ubuntu, une distribution sous Linux, j’ai eu envie de mieux comprendre le Web et me défendre contre l’hégémonie des GAFAM. D’ailleurs, je ne remercierai jamais assez l’association Framasoft, d’avoir mis à disposition des services libres que j’ai pu tester, dans le cadre de sa campagne dégooglisons Internet. Et puis surtout pour m’avoir fait découvrir depuis presque 3 ans mastodon, ce réseau de micro blogging où j’ai pu parler à des gens de tous horizons et où j’ai beaucoup appris, grâce à la gentillesse de mes mastopotes. Et, ce que j’ai appris je le partage dans des ateliers au centre social. Mais aussi via Internet, comme sur mon blog, dans des forums, sur mastodon ou sur Diaspora, un autre réseau social respectueux de la vie privée. Ces deux derniers remplis de dataloves

L’humain a toujours eu envie de communiquer avec ses pairs. Il a utilisé le langage, la gestuelle l’écrit. Chaque découverte lui a permis de pouvoir aller plus loin dans ses communications. Il lui a fallu à chaque fois s’adapter à ses nouveautés. Avec l’invention de l’ordinateur,a pu utiliser Usenet qui utilisait le réseau téléphonique. Puis, avec Internet, Il a accès à un réseau créé de plein de réseaux interconnectés, transportant des paquets par le biais de switches et de routeurs . Un réseau neutre universel, où il ne doit pas être pénalisé selon son genre, sa couleur ou son handicap.

Les serveurs et les ordinateurs des utilisateurs sont en fin de réseau. Et je vais prendre l’image que mon mastopote Luc, m’a proposée, avec l’analogie du serveur de café pour les traces qu’on laisse sur internet et surtout sur les serveurs. Quand on commande un café à un serveur dans un bistrot, il en garde une trace dans sa caisse enregistreuse ( la date, l’heure, ce que j’ai consommé et mon moyen de paiement) Un serveur informatique fait pareil mais dans un fichier sauf qu’il a d’autres types d’informations (telle page consultée, tel jour, telle heure, quelle adresse IP). Le problème c’est que contrairement au serveur du café, le serveur informatique a une très bonne mémoire et qu’il peut recouper très rapidement les informations. En plus, si je reprend l’analogie de Luc, notre barman, même s’il travaille pour un patron qui a d’autres cafés ailleurs, ne saura pas que vous êtes allé dans le deuxième. Le serveur informatique, lui, peut vous voir dans d’autres endroits, donc il sait où vous êtes allé(e)s et combien de fois. C’est pour cela qu’il faut faire attention à ce que l’on fait et à ce qu’on utilise

Maintenant que vous êtes dans l’ambiance je vais vous laisser la parole, vous allez pouvoir discuter entre vous de ces question de partage sur Internet • Ce que je partage avec mes amis est il juste partagé avec eux? • Comment Internet peut il être un vrai espace de partage avec mes proches ou inconnus. • Copier n'est pas voler. •Mes recherches sur Internet, objets de partage.

Ces questions sont là pour permettre à vos discussions de ne pas trop dériver, je vous demanderai de permettre à toute personne du groupe d’exprimer un avis , c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai préféré ce format plutôt qu’une discussion en grand groupe Vous avez 30 minutes pour arriver à créer un objet commun, une affiche , une chansonnette sur un air connu provenant du domaine public ou un petit texte. Puis vous aurez 3 minutes top chrono pour présenter votre production

Conclusion je tiens à vous remercier pour votre présence, sans vous cet apéro discussion n’aurait pu avoir lieu , j’espère que cela vous a plu et si vous vouliez approfondir le sujet ou voir aborder une thématique du numérique, n’hésitez pas à venir au centre en parler ….

Ah! et il faut que je te dises aussi ! Il y avait un caméraman et une journaliste de France2, on sera donc dans une émission qui passera le samedi 14 mars à 14h, et dans cette même émission il y aura aussi les copains copines d'Exodus Privacy 🤩 Finalement il n'y avait pas les copains d'exodus et la vidéo de France2 est là https://www.youtube.com/watch?v=5DX8RUyoAkA et puis voilà ce que donne cet atelier, dans son intégralité ou presque https://peer.hostux.social/videos/watch/4783ff32-c360-4a7b-b4d9-6f21921452dd désolée pour le son qui par moment n'est pas très bon

Les logiciels que j'ai utilisé pour le montage de cette vidéo sont

  1. ffdiaporama http://ffdiaporama.tuxfamily.org/?lang=fr pour les diaporamas, mais cette application n'a pas l'air de vivre beaucoup depuis 2014 , spaterrib' ça !
  2. Shotcut https://framalibre.org/content/shotcut que j'ai bien aimé utiliser. Je n'ai certaiment pas utilisé cette application au maximum de sa capacité, mais je n'y connais pas grand chose dans les filtres, ni dans le montage vidéo d'ailleurs 😁 Mais je l'ai trouvé plus facile à utiliser que ceux que j'ai testé avant celui ci
  3. Audacity https://www.audacityteam.org/ Alors, si tu as écouté la vidéo que j'ai fait, d'après ce que mon camarade Rémi avait filmé (merci mon ami ! ), Ben, c'est pas ça ! 😉 ils ont beau dire sur leur site que c'est "easy-to-use" ça ne l'a pas été pour moi
  4. enregistreur de sons https://wiki.gnome.org/Apps/SoundRecorder rien à dire sur cette appli sinon que oui, elle est super simple à utiliser. Il faut juste savoir où elle range tes enregistrements après. Et puis en cherchant tu trouves un fichier qui n'était pas là avant, me semble t'il et il s'appelle enregistrements ... Par contre, désolée mais tu ne pourras pas avoir ce logiciel si tu n'est pas sous Gnu-Linux, enfin je crois ...

Post suivant Post précédent